ESPERANCE CHARTRES DE BRETAGNE


2017-2018
News
COMPTE RENDU U13 - Pierre TONNELIER

COMPTE RENDU U13 - Pierre TONNELIER

Publié le 11 février 2018 par

COMPTE RENDU U13 - Pierre TONNELIER

Coupe du district U13

Ce samedi 10 février, les jeunes Chartrains bravaient le froid pour un tour de coupe sur les terrains de Chavagne. Trois matchs de 20 minutes, face à Chavagne, Le Tertre Gris et Le Rheu 2.

Premier match globalement dominé, avec un jeu construit et une possession de balle importante. Les Verts manquent de réalisme devant le but et de spontanéité dans la surface adverse. Pourtant peu mis en danger, les chartrains encaisseront un but sur un coup franc. Sur le deuxième ballon, l’adversaire récupère et centre. Le portier vert ne peut rien faire et s’incline. 0-1 face au Tertre Gris.

Deuxième match un peu moins maitrisé, mais les chartrains ont encore la possession. Beaucoup d’occasions, peu franches, mais il faudra une illumination de Lenny CAPRON pour ouvrir le score et marquer le seul but du match. A vingt mètres des buts adverses, le numéro 9 chartrain lob le gardien et voit son ballon finir dans les filets après avoir heurté le poteau gauche. Le score aurait pu être plus lourd, mais Loevan MANDART verra ses tentatives s’écraser sur la barre transversale et le poteau. 1-0 face au Rheu.

Dernier match plus haché, moins maitrisé. Quelques occasions moins franches sont à noter. Physiquement plus présent l’adversaire impose d’avantage son jeu. Les Verts ont su faire le dos rond en voulant profiter d’un contre, mal négocié à chaque fois. Ils ont failli se faire punir, mais Léo SAINT-OUEN, très attentif et très peu sollicité, détourne la seule frappe dangereuse sur la barre. 0-0 face à Chavagne.

Globalement très satisfaisants dans le jeu, les Verts ont été très bien en place mais ont manqué de justesse et de folie dans les phases offensives. Un tour de coupe qui avait pour intérêt d’essayer encore quelques modifications dans les places de chacun et surtout de préparer la prochaine rencontre de championnat samedi 17 février, à Rémy Berranger.

 

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.